Deux rien

drame burlesque et théâtre gestuel

tout public à partir de 5 ans

 

Création 2017  /  Durée : 1h  / spectacle sans parole accessible à public sourd et non francophone

Au moment où nous observons cet étrange binôme, rien ne nous indique son parcours, son histoire, ce qui l’a amené à ce banc. Pas de passé, pas de futur, seulement l’instant présent. Ce qu’ils font là ? Rien, deux fois rien, ils sont assis là, à se partager un bout de banc tout juste assez grand pour leur deux paires de fesses.
La société, la vie, la foule, la terre qui tourne, ont laissé sur ce banc ces deux personnages. Deux laissés pour compte. Point fixe d’un mouvement perpétuel. Les minutes, les heures et les jours se dilatent et se rétrécissent au gré de leurs jeux, de leurs humeurs, de leurs angoisses, de leurs désirs.
Ils s’occupent, s’écrivent, s’inventent un ailleurs, un entre-deux et choisissent de passer à l’abordage du monde réel par le biais du jeu. La vie et la fiction se répondent sans discontinuer. Un élément, comme une balise, dernier ancrage au réel : un banc. Théâtre de nos émotions…

La Croix le 06/08/2020

« Dans un subtil amalgame de grâce, d’humour et de tendresse, sans un mot, par la seule expressivité du mime et de la danse, Clément Belhache et Caroline Maydat emportent l’assemblée dans une épopée magique dont certaines images – ce banc, par exemple, transformé en embarcation fragile sur un océan impétueux – font écho aux tourments du monde actuel. »

Marie-Valentine Chaudon 

La Terrasse le 23/06/2019 

« Deux rien, imaginé et interprété par Clément Belhache et Caroline Maydat, est un petit bijou de théâtre dansé. Avec un peu de musique et sans parole, un banc pour tout décor, il met en scène deux clochards un peu clowns qui nous plongent avec délice dans l’univers rétro et burlesque du cinéma muet, et avec sensibilité et intelligence dans un drame plus que jamais actuel. Leurs actions comiques font mouche, leur situation tragique interpelle avec délicatesse, leur tendresse émeut petits et grands. »

Delphine Baffour

 

 

 

Le Bruit du off le 12/07/2019

« Une ode à l’imagination, un questionnement sur l’altérite et la solitude, la volonté de montrer autrement la figure du sans abri. Un récit où seuls les corps parlent. Ils se cherchent, se provoquent, se supportent, s’interpellent… Un ballet burlesque et touchant, parsemé d’humour et d’une simplicité désarmante. La Compagnie Comme Si aborde ici le sujet des sans abris sans misérabilisme ni leçon de morale, mais à travers le prisme de l’humanité et de la poésie. Un beau moment doublé d’une performance physique épatante. »

Claire Burguière

Interprétation, mise en scène et chorégraphies :
Clément Belhache, Caroline Maydat
Regards complices :
Cie à Fleur de Peau – Denise Namura et Michael Bugdahn
Création lumière :
Karl Ludwig Francisco
Création sonore :
Michael Bugdahn
Régisseurs:
Karl Ludwig Francisco et Vincent Raffaitin

 

 

Vidéo et Teaser :
Isabelle Girard et Franck Robin
Diffusion :
D’un Acteur, l’Autre – Odile Sage
Production :
Compagnie Comme Si
Coproduction / Soutiens / Accueil :
SPEDIDAM, Les Synodales, Studios de Virecourt, Bergerie de Soffin, Conseil général de l’Essonne, Région Bourgogne Franche-Comté, T-OFF cortoindanza, Simonetta Pusceddu T-OFF.